Rechercher
  • Martin Givors

Quelles chaussures pour le Qi Gong ?

Parce que vos pieds sont la racine de tous vos mouvements, et parce que nos corps sont différents, il est important de réfléchir aux chaussures que l'on met et de ne pas sous-estimer leur impact sur notre pratique. En cette rentrée, je vous propose un retour d'expérience sur le sujet en abordant trois options : l'entraînement pieds nus, avec des chaussures de moines (type Fei Yue) et avec des chaussures minimalistes.


En introduction, notons que ces trois options partagent quelques caractéristiques communes importantes à mes yeux :


1) légèreté : les pieds ne sont pas alourdis, et restent légers comme le vent,

2) souplesse : la cheville garde son amplitude de mouvement et les orteils peuvent s'agripper au sol,

3) Zero drop (ou presque) : le "drop" est la hauteur qui sépare le talon de la pointe des pieds. Sur les chaussures de course, la semelle est souvent plus épaisse au niveau du talon pour le protéger des chocs, ce qui a pour conséquence de le surélever. Ici, nous préférons des chaussures "plates", sans drop, pour activer la musculature du pied.

4) Maintien : cela va de soi, mais chaque option garantit une bonne adhérence de la chaussure au pied pour éviter qu'il ne glisse à l'intérieur ou que la chaussure s'envole lors d'un coup de pied énergique.. !


  • Pieds nus

Commençons par ce qui paraît être le plus simple (et le plus économique) : l'entraînement pieds nus !

SI l'on évolue sur un terrain propice (tapis de danse, parquet, herbe), l'entraînement pieds nus procure une expérience sensorielle très riche dont les bénéfices sont multiples. Les sensations permettent en effet :

  • d'affiner la perception de notre qualité de contact avec le sol et de nos points d'appui,

  • de maintenir notre vigilance dans le travail des sauts pour éviter les chocs et approcher le sol avec souplesse

  • de garder une importante mobilité des orteils, lesquels peuvent s'activer et jouer un rôle important d'accroche et d'ancrage ("grip") dans le sol

Si l'exposition du pied permet de gagner en sensibilité et en finesse, elle le rend également plus vulnérable sur différents points :

  • les muscles, tendons et ligaments sont davantage sollicités, car tous les chocs que votre semelle n'absorbe pas sont absorbés par le corps : cela signifie que les structures corporelles sont + renforcés par le travail pieds nus, mais qu'en cas de fatigue/fragilité, elles sont également plus à même de se blesser !

  • l'absence de semelle rend plus inconfortable certaines positions avec appui sur le talon comme le cossack squat,

  • si l'on transpire légèrement (ce qui arrive en Shaolin..!), le risque de glissade est plus important, notamment dans le travail des coups de pied,

  • enfin, sur un sol froid et/ou humide, il est déconseillé de rester pieds nus trop longtemps, ou d'effectuer une pratique lente ou statique, car alors le froid et l'humidité peuvent imprégner les pieds et pénétrer l'organisme - ce que l'on ne souhaite pas !


  • Chaussures de moines (type Fei Yue)

Chaussures emblématiques des moines de Shaolin, les chaussures de type Fei Yue (du nom de la marque originelle qui sert aujourd'hui de modèle de référence) offrent un compromis entre souplesse et protection.

  • Fabriquées en toile, ces chaussures sont d'abord légères.

  • Leur fine semelle en caoutchouc absorbe les faibles chocs sans pour autant immuniser la voute plantaire, la gardant ainsi + sensible.

  • La quasi-absence de drop au talon permet de conserver l'exigence d'une posture "sans chaussure", c'est-à-dire avec l'avant et l'arrière du pied à une même hauteur (ce qui permet d'engager musculairement la voûte plantaire, plutôt que de laisser son poids écraser mollement la semelle sous le talon).

  • Enfin, malgré leur légèreté, elles demeurent plutôt robustes, et à un prix abordable (autour de 20€).



Malheureusement, ces chaussures payent également la rançon de leur gloire, et ce sous la forme d'arnaques et de contrefaçons à la hauteur de la célébrité de Shaolin. Certains fabricants en ont fait des chaussures de mode, vendues comme étant également conçues pour la pratique des arts martiaux, alors qu'elles sont ON NE PEUT PLUS INADAPTÉES à la pratique du kung fu/qi gong : ELLES SONT RIGIDES et LOURDES (l'exact opposé de ce que l'on cherche).

L'année dernière, un élève et moi-même sommes tombés sur l'une des ces mauvaises marques : Fey Yue 1920. Si vous cherchez des chaussures de pratique, évitez-les comme la peste !



Ma recommandation (et celle du Shaolin Temple Europe), pour être sûr de la qualité de votre achat : les chaussures de kung fu KWON (22€)

--> https://www.wushuguan.com/fr/chaussures-en-toile/chaussure-toile-kungfu-478.html


  • Chaussures minimalistes

Les chaussures dites "minimalistes", ou "barefoot", sont à mi-chemin entre les "pieds nus" et les "chaussures de moines" :

  • elles ont moins de semelle que les Fei Yue, donc le pied est plus exposé au sol : elles absorbent moins les chocs, mais favorisent une plus grande sensibilité, et engagent davantage les tendons/muscles,

  • leur forme arrondie à l'avant est plus adaptée à la morphologie des orteils : elles permettent ainsi un meilleur engagement des orteils,

  • le "grip" de leur fine semelle permet d'éviter les glissements occasionnés par les sols glissants ou la transpiration,

  • elles offrent une fine protection contre le froid (mais prévoyez de bonnes chaussettes en hiver quand même !), mais si vous pratiquez sur un sol mouillé, elles ne garderont pas vos pieds au sec,

  • elles peuvent être utilisées pour d'autres activités, comme la course ou la randonnée, mais cela demande un apprentissage et un temps d'habituation important, au risque de générer des tendinopathies de la cheville ou du mollet

  • enfin, elles sont bien plus onéreuses...! (compter environ 100€ pour les modèles dédiés à l'entraînement)


Ma recommandation en la matière : les Xero Prio Shios (95€)

--> https://www.5doigts2pieds.fr/prio-homme-xero-shoes.html



Ce petit tour d'horizon s'achève ici pour le moment, j'espère que ces retours vous seront utiles. Mon conseil pour les praticiens débutants ou intermédiaires : les chaussures de moines (type Fei Yue), sans hésitation, parce qu'elles offrent un bon compromis entre légèreté, protection et budget !

Si vous avez des questions ou remarques sur le sujet, n'hésitez pas à m'écrire par mail ou sur Fb !

33 vues